Réussir sa « Dure des Dures »

Voici quelques conseils utiles pour réussir sa « DDD »

Participer à la « Dure des Dures » impose une importante dépense d’énergie. Celle-ci peut être variable en fonction des faits de course (vents de face, présence d’un peloton, style de pédalage, etc.). Le parcours de la « Dure des Dures » étant déjà particulièrement piégeux, il convient de ne pas se laisser dominer par son corps. S’alimenter et s’hydrater convenablement est une condition sine qua non à la réussite de la cyclo.

Voici quelques conseils pour ne pas se laisser dompter par son corps et éviter toute baisse de régime :

  • S’alimenter de barres de céréales toutes les 30 minutes. Nous vous conseillons les barres « Aptonia » disponibles dans les magasins Décathlon. Ces barres, très abordables financièrement, sont particulièrement conçues pour l’exercice du cyclisme.
  • Pour un surplus d’énergie, ne pas hésiter à consommer des gels pour préserver vos chances et vous mettre à l’abri d’une défaillance. Une portion de « FRUIT NRJ GEL » d’Aptonia s’utilise pendant les phases d’effort maximal pour redonner du punch
  • Compléter l’eau avec des boissons d’efforts isotoniques tel que « ISO + ORANGE » d’Aptonia. Elle permette une hydratation rapide ainsi qu’une énergie qui vous fera tenir la succession des secteurs pavés.
  • Des pâtes de fruits qui seront vos alliées contre la durée du parcours. Les richesses nutritionnelles d’« Ultra Barre » d’Aptonia, sa légèreté en bouche, en fait un produit particulièrement agréable et idéal pour réussir sa « Dure des Dures »

ravito

Beaucoup trop de cyclotouristes s’alimentent et s’hydratent convenablement pendant la course puis se laissent griser par la ligne d’arrivée. Une fois descendue du vélo, il est indispensable de se réhydrater et se re-sucrer pour récupérer.

Durant la « Dure des Dures », votre corps a perdu de l’eau en transpirant et par là même, après l’effort vous êtes en situation de déshydratation. Nous vous conseillons de boire beaucoup d’eau dès la ligne d’arrivée franchie.

Après l’effort, la perte d’énergie est certaine. Pour combler celle-ci il convient de continuer à s’alimenter en pâtes de fruit, barres de céréales ou gels pour se réapprovisionner.